US JOSBAIG

1ère JOURNEE CHAMPIONNAT LIGUE NOUVELLE AQUITAINE PROMOTION HONNEUR – POULE 4 LANDES OCEAN 19 – 28 UNION SPORTIVE JOSBAIG LANDES OCÉAN  Ont joué :...

1ère JOURNEE CHAMPIONNAT LIGUE NOUVELLE AQUITAINE PROMOTION HONNEUR – POULE 4

LANDES OCEAN 19 – 28 UNION SPORTIVE JOSBAIG

LANDES OCÉAN 
Ont joué : LOUBERE – ETCHEVERRIA – DESCAMPS – DECOOPMAN – DOUET X. ET M. – NAVARRO – BORDES – (m.) VILLENAVE O. (cap.) – (o.) FROUSTEY R. – FROUSTEY A. – AFONSO – VILLENAVE Y. – CAYREFOURCQ – CAZADE
Sont entrés : RIBEIRO – SAUBESTY – ROQUAIN – DESCAMPS I et II – MATET
Entraîneurs : GOILLET et LOPEZ

JOSBAIG
Ont joué : JUMBOU – JOUANILLOU – BULLAIN (cap) – LOUSTALET – VIGNETTE – LAPUYADE – LABORDE – BEVILACQUA – (m.) TICOULAT JB – (o) TICOULAT L. – LARRIEU – GUILLEMET – MATA – CAZENAVE L. et J.P. CASENAVE
Remplaçants : CALY – CASENAVE P.B. – GRATIA – BARBASTE et RODINO.
Entraîneurs : Gilbert TICOULAT – Santiago RODINO – Antoine BOSSY.
Soigneur : Xavier SANTAL

A SAINT-JULIEN-EN BORN (40) – Stade Municipal – Arbitre : M Alex UHART (Ligue Nouvelle Aquitaine). Chambrée de supporters. Terrain excellent. Temps estival. Mi-temps : 6 à 13 pour JOSBAIG.

Pour LANDES OCÉAN : Un essai NAVARRO (68e) – 4 pénalités de CAZADE (27e – 33e – 55e et 57e) et une transformation de CAZADE.
Pour JOSBAIG : 4 essais de V. LARRIEU (19e) – JPh CASENAVE (43e et 46e) et JB TICOULAT (76e) – 2 pénalités de CASENAVE (7e – 23e) et une transformation de CASENAVE (19e)

Alors que le temps estival incitait public et joueurs à profiter de la plage landaise toute proche, le championnat de Ligue faisait son ouverture. LANDES OCEAN vice-champion de France 1ere série découvrait l’étage supérieur en recevant les béarnais de JOSBAIG. Les locaux entament tambour battant et proposent un premier maul qui surprend JOSBAIG. Après avoir repris ses esprits, l’U.S.J. vient dans le camp landais et inscrit une pénalité par JPh CASENAVE. Sur une action partie des 22 mètres avec succession de passes après contact et renversement, LARRIEU plonge victorieusement en bout de ligne. J.Ph. CASENAVE ajuste la transformation du bord de touche. La pause fraîcheur est la bienvenue pour tous. JOSBAIG poursuit sa domination et la matérialise par le but de CASENAVE. Les Landais se reprennent et inscrivent deux pénalités par CAZADE. Peu avant la pause, ils viennent tutoyer la ligne béarnaise. Au but, ils préfèrent la pénaltouche mais la défense béarnaise fait bonne garde et profite d’une faute landaise pour se dégager pour un 13 à 6 à la pause. JOSBAIG fait rentrer sa jeune garde : GRATIA et BARBASTE. Sur un ballon récupéré en touche, JOSBAIG envoie sa cavalerie à dame par J.Ph. CASENAVE. Les supporters locaux apprécient très sportivement cette action. JOSBAIG remet le couvert immédiatement. MATA intercepte au centre du terrain, après un passage par le sol et un cadrage parfait, JPh CASENAVE inscrit un nouvel essai. JOSBAIG creuse l’écart mais ne tue pas le match avec sept points laissés en route au pied. Les Landais s’appuient sur la botte de leur arrière pour se rapprocher (12-23 à la 57e). Ils dominent et mettent à mal la défense béarnaise qui écope d’un blanc. Sur une belle action collective qui balaie l’ensemble du terrain, NAVARRO vient aplatir un essai transformé par son arrière. A l’entame du dernier quart d’heure, le match est relancé : 19 à 23. Malgré une nouvelle pause fraicheur, les organismes souffrent de la chaleur. Le retour à 15 des béarnais favorise une attaque générale conclue par un essai en bout de ligne de J.B. TICOULAT qui donne un peu d’air aux siens. LANDES OCEAN fait feu de tout bois pour remonter au score. CAZADE subit son premier échec des 30m alors que son public réclamait la pénaltouche. Un temps fort landais dans les 22m est stoppé par JOSBAIG qui se dégage. Les automatismes précoces et la défense de qualité des Josbaquais leur ont permis d’obtenir une victoire bonifiée chez un promu qui fera parler de lui au vu de sa qualité générale.

Jacques LAHERRE / Eric LANUZA

U.S. JOSBAIG

No comments so far.

Be first to leave comment below.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *