Le compte-rendu du match U.S. JOSBAIG – ESCOU du dimanche 06 mars 2022

JOSBAIG : 55
Ont joué : G. MENDES – B. JOUANILLOU – T. CALY – S. LAPUYADE – B. GRATIA – R. LAPUYADE – V. VIGNETTE – R. LABORDE – (m.) L. CASENAVE – (o.) B. BARBASTE – M. LAPLACE-HILAIRE – F. MATA (Cap.) – C. SANGLA – V. MARIMBORDES – V. LARRIEU.
Sont entrés : X. CARRICART – N. LOUSTALET – H. MOLINA – R. BEVILACQUA – L. TICOULAT – F. CLAVERIE – L. PEBOSCQ.
Entraîneurs : Franck DION – Santiago RODINO.

E.V. ESCOU : 28
Ont joué : M. EL KHAMISSY – A. REY – L. EBEL – C. ESTAGNEUT – X. TUCOO – L. QUIROS – P. IRALDE – J. CUYEU – (m.) T. MONJUSTE – (o.) C. BOURDIEU (Cap.) – R. GOUAILLARD – F. PEINGS – G. GARROCQ – S. FORSANS – R. URRUSTOY
Sont entrés : G. CARREY – J. COTTIN – Y. ARANGOÏS – R. LAMAZOU – L. PEDELABORDE – G. MOUTEL – T. BEYER
Entraîneurs : Olivier GOUAILLARD – Jacques FOIX.

A SAINT-GOIN – Stade “André MAYCA” – Très grosse chambrée – Mi-temps : 31-20 – Excellent arbitrage de M. Gérard ETCHECOPAR (Nouvelle-Aquitaine). Représentant fédéral : Christian MAUBRAS (Nouvelle-Aquitaine)

Pour JOSBAIG : 7 essais Christophe SANGLA (1re) – Baptiste BARBASTE (08e-79e) – Mathieu LAPLACE-HILAIRE (14e-69e) – Vincent VIGNETTE (22e) – Nicolas LOUSTALET (56e) – 7 transformations Baptiste BARBASTE (1re-08e-14e-22e-56e-69e-79e) – 2 pénalités Baptiste BARBASTE (06e-50e).
Carton blanc : S. LAPUYADE (29e).
Pour ESCOU : 3 essais P. IRALDE (32e) – S. FORSANS (35e-44e) – 2 transformations Christophe BOURDIEU (32e-35e) – 3 pénalités Christophe BOURDIEU (06e-20e-43e).
Carton jaune : F. PEINGS (17e).

C’est devant une grosse foule dont les agriculteurs de la Vallée qui terminaient le salon national à SAINT-GOIN que l’US JOSBAIG réalise une entame de feu lors de ce match capital pour la qualification. Dès la deuxième minute, SANGLA perce sur 40m et va inscrire le premier essai d’une longue série. JOSBAIG poursuit sa domination et BARBASTE débute son festival au pied par pénalité. Sur le renvoi, JOSBAIG fait une faute bête qui lui coute une pénalité que transforme BOURDIEU. Dans la foulée, LARRIEU adresse une merveille de passe au pied pour BARBASTE qui aplatit au nez et à la barbe des Esconois. Il transforme aisément son essai. ESCOU tente de réagir mais ils sont pris à la gorge par des Josbaquais très incisifs. Après une belle attaque des trois quarts locaux, LAPALCE-HILAIRE vient planter déjà le 3e essai de son équipe transformé par BARBASTE pour un 24 à 3 à la 15ème. ESCOU est sonné mais s’en remet à son buteur BOURDIEU qui transforme des 38m face. JOSBAIG poursuit sa domination, LARRIEU perce magnifiquement la défense adverse et offre à VIGNETTE un essai qu’il plante avec beaucoup de décision. C’est la 25e et l’USJ mène 31 à 6. Sur un nouveau renvoi mal réceptionné par JOSBAIG, ils subissent la pression adverse qui campe sur leur ligne. Après plusieurs pénaltouches, IRALDE franchit la ligne à la 34e. ESCOU pousse JOSBAIG dans ses retranchements et inscrit rapidement un essai par débordement de FORSANS qui rapproche les siens 31 à 20. Sur le renvoi et une nouvelle attaque de LARRIEU, BARBASTE touche du bois des 40m face. Cette superbe première mi-temps est sifflée sur le score de 31 à 20.

Dès la reprise, JOSBAIG enchaine les fautes et subit une pénalité par BOURDIEU puis en suivant un nouvel essai de FORSANS. ESCOU vient d’infliger en un quart d’heure un 22 à 0 aux locaux et revient à la 49e pour un 31 à 28, qui refroidit l’enthousiasme des supporters locaux. Une bonne défense des Jaune et Noir et deux prises de balles en touche sur lancer adverse, permet à JOSBAIG de retrouver du moral. BARBASTE rassure les siens sur pénalité. De son côté BOURDIEU loupe une pénalité dans ses cordes et qui aurait maintenu son équipe à flot. JOSBAIG repart à l’assaut de la ligne visiteuse. VIGNETTE est poussé par tout son pack pour un nouvel essai à la 57e. ESCOU revient tutoyer la ligne mais l’alignement de JOSBAIG prend la balle sur pénaltouche, leur permettant de se dégager. Sur une nouvelle attaque des trois quarts Josbaquais et un jeu au pied judicieux, LAPALCE-HILAIRE profite des largesses de l’arrière garde adverse et file entre les perches. ESCOU revient dans le camp de JOSBAIG mais perd plusieurs balles en touche. TICOULAT joue au pied et occupe le camp adverse. URRUSTOY se loupe et Barbaste en profite une nouvelle fois pour le 7e essai de son équipe. Les derniers ballons négociés par ESCOU restent stériles. Le nombreux public aura apprécié ce superbe match où dix essais ont été inscrits par deux équipes qui ont proposé un jeu offensif, dans un match dirigé par un excellent arbitre. JOSBAIG remporte une victoire bonifiée importante pour la qualification.

EQUIPES RESERVES : USJ II – EVE II : 19-28

Jacques LAHERRE

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.