US JOSBAIG

André MAYCA est natif de GERONCE.
Dès son plus jeune âge, sa voie professionnelle est toute tracée : le métier de la boucherie sera le sien.

Agé d'une vingtaine d'années à peine, il est nommé secrétaire de l'U.S JOSBAIG sous la Présidence d’Edmond GUICHARNAUD au tout début des années 40. Il suit très attentivement l'ensemble de l'équipe engagée dans le TOURNOI HENRI IV et les CHALLENGES MESPLE SOMPS et épaulera les Présidents qui se succèderont jusqu'à la mise en sommeil du club en 1952 faute d'effectif.

L'ensemble des joueurs est alors disséminé dans les clubs voisins et rivaux tels que NAVARRENX et MONEIN.

En 1954, il fait partie du groupe qui tente de réamorcer la vie du club en organisant un match face à MOUMOUR le dimanche 25 avril 1954. Mais cela tourne court.

Le vrai réveil aura lieu en juillet 1959 avec la renaissance véritable du club. Tous les joueurs exilés rentrent immédiatement au bercail.

Les clubs récalcitrants à libérer les revenants recevront la visite du nouveau Président qui ne lâchera aucun des dossiers.

Les plus anciens se souviendront du retour mouvementé de Gaston COUSTE du S.A. MONEIN.

La renaissance est récompensée par un titre de CHAMPION DU BEARN en 4ème série face à GARLIN sur le score de 09 à 06 le 28 février 1960.

L'effectif de l'U.S. JOSBAIG s'étoffe sous sa mandature. Le club monte en puissance. André MAYCA décide de passer la main et de confier les rênes à Pierre SAFONTAS en 1963.

Ses efforts pour faire revivre le club sont récompensés en mars 1964 où il recevra la médaille d'honneur de la Jeunesse et des Sports.

Dans un même temps, André MAYCA intègre la Direction du Comité du Béarn sous les mandats de M. Jean LAFOURCADE et Georges BEHEREGARAY jusqu'en 1988.

En aout 1967, il fait son retour au sein de l'U.S. JOSBAIG en redevenant à nouveau Président. Lors de ce second exercice, il axe sa politique sur les jeunes en qui il a toujours une forte confiance.

La première équipe Juniors voit le jour en 1969 ainsi que l'Ecole de Rugby et les premiers Cadets en février 1973 sous la houlette des joueurs Jean Louis BELHARTZ, Albert BONNECAZE et Pierre LACAZETTE et Christian MICQ.

En mai 1973, André MAYCA cède son poste au secrétaire général du club Pierre LARRIBITE. La montée en 3ème division a été ratée de très peu face à LESPIGNAN à MURET le 18 mars. Mais ce n'est que partie remise.
André MAYCA sera désormais le Président d'Honneur du club.

Malgré l'arrêt de ses fonctions officielles, il continue sans cesse d'apporter une aide plus que précieuse à l'ensemble du club. Il n'hésite pas à donner de sa personne pour apporter un confort maximum à l'ensemble du club ou par exemple rendre le service militaire de certains conscrits un peu moins douloureux.

Des centaines de joueurs de rugby qui ont évolué au club ou qui ont affronté l'U.S. JOSBAIG ont ainsi pu se requinquer après les matches grâce à ses solides casses croûtes offerts au club.

Son aura et son sens du dialogue au sein du Comité du Béarn auront également évité de lourdes sanctions à quelques joueurs rugueux. Il disait ainsi : "certains joueurs sont sur la liste d'honneur du Comité, d'autres sur la liste d'horreur"

Travailleur infatigable au sein de son magasin, la pause dominicale est exclusivement réservée à assister aux rencontres de l'U.S. JOSBAIG.

Malgré un avis médical lui interdisant les chocs émotionnels, il continue d'être un spectateur assidu et averti.

Mais le 24 janvier 1993, sur l'une des dernières actions de la rencontre face à GER, André MAYCA s'effondre dans les tribunes.
Malgré les soins prodigués immédiatement et notamment par le numéro 8 de l'équipe adverse, André MAYCA s'éteint à l’âge de 70 ans. La Vallée de JOSBAIG est KO debout.

Le 21 aout 1994, le stade de l'U.S. JOSBAIG, sans nom depuis sa naissance 10 ans auparavant, est rebaptisé "Stade André MAYCA".

50 ans dédiés à l'U.S.JOSBAIG valent bien une telle reconnaissance.